École des garçons

L’école des garçons

Réalisée en 1831, cette peinture de Jean-Marie Amelin s’intitule « Vue prise au village de Montbazin » (collection Médiathèque centrale de Montpellier). Au fond, la chapelle Saint Pierre, à gauche l’ancien château de Montbazin, ou Chateau Neuf, à droite la maison qui fait angle avec la rue du cimetière. La cour intérieure du Château Neuf de la famille de la Vergne, après achat, fut détruite en 1891 et remplacée par l’Hôtel de ville et l’école des garçons, inaugurés en 1897.

Sur cette vue du début du XXe siècle, on peut voir la chapelle au centre et la façade de l’école des garçons, à gauche, adossée à la mairie bâtie à la place du château de la famille de la Vergne. L’école des filles sera installée en 1902 au château Romieu Chambert (les actuelles colonnades).

L’école/mairie empiète sur le jardin du Château Neuf dont on peut voir les traces de la fontaine sur la place, à gauche de la mairie (ci-dessus). L’école des garçons empiète également sur le jardin de la cure, comme l’illustre le plan ci-dessous, qui mentionne également l’emplacement de l’ancien château.

Un cippe gallo-romain (stèle portant une inscription) a été retrouvé enchâssé dans le mur de clôture du château et se trouve à présent exposé dans la chapelle Saint-Pierre.

L’entrée des écoliers était située rue de la cure, dans la cour de récréation à l’arrière de l’école, comme on peut le visualiser à gauche de l’Hôtel de ville, sur la carte postale ci-dessus datée de 1919.

La cour de l’école des garçons, photographiée par Gilbert Malafosse en 1963.

Derrière la mairie (au fond sur la photo ci-dessus) et l’école des garçons (à gauche) se trouve la cure (à droite), qui fut, pendant la Révolution, au centre d’un conflit qui dura plusieurs années entre la mairie et la fabrique (paroisse). Elle fut équipée de douches après la seconde guerre mondiale, qui ne furent jamais utilisées faute d’argent pour les terminer. Au centre de la place, trône le puits de la cure.
Les locaux de l’école sont utilisés par les services municipaux depuis l’installation du groupe scolaire en 1982.

Les écoles de Montbazin