Vues du village

Vues du village

Photographies aériennes et vues générales du village de Montbazin depuis 1950

Montbazin, début du XXème siècle ; la chapelle Saint Pierre depuis la route de Cournonsec. Au premier plan, le lit de la Vène
Guide du voyageur dans le Département de l'Hérault, J.M. Amelin - 1827
Guide du voyageur dans le Département de l’Hérault, J.M. Amelin – 1827

Jean-Marie Amelin (1785- 1858), originaire de Versailles, s’est installé à Montpellier à l’âge de 31 ans. Il a travaillé à Montpellier et sa région de 1816 à 1851 en tant que professeur de dessin de l’école régimentaire du génie de Montpellier.
Curieux de son époque et de la région, à la fois artiste et scientifique, Amelin manifestait son intérêt pour les sciences naturelles, l’ethnographie, l’économie et la société du XIXème siècle de Montpellier et du département de l’Hérault. Ses recherches permettent de le considérer comme l’un des pionniers de la représentation graphique du paysage au plus près de la réalité.
Au travers de son « Guide du voyageur dans le Département de l’Hérault » (Ed Gabon et Cie Libraires. Paris – 1827) il lègue, au-delà du simple témoignage, un patrimoine exceptionnel qui illustre abondement et de façon systématique et de grande précision, les paysages, monuments et cités de l’Hérault du XIXème siècle.

Château neuf de Montbazin, Amelin – 1831

Nous lui devons les plus anciennes images connues de Montbazin, datées de 1831 (retouchées par l’auteur en 1844) et qui font aujourd’hui partie des collections de la Médiathèque centrale de Montpellier. Par exemple le site de l’ancienne école.

Les années 50 : les « Horts », jardins potagers, occupent l’emplacement de l’actuel jardin public
Vue du village en 1954
vue aérienne du village
1960, vue aérienne : le pont du jeu de ballon est en construction ; Il n’y a pas de château d’eau

Début des années 60 : le jardin public est installé, le château d’eau est en construction
le jardin public a été remodelé et s’étend jusqu’à la rivière
Montbazin en 1983 : le groupe scolaire et les courts de tennis sont là, mais pas le lotissement de la Vène et les arènes

A l’arrière plan, les collines de la Moure, avant l’implantation des éoliennes
vue aérienne de 1985

Montbazin en 2010 – photographie Bernard Pérémarty

Autres éléments du patrimoine bâti et naturel du village de Montbazin